Voyages

Maubeuge et la salle Sthrau

Maubeuge n’est pas une ville qui fait rêver, j’en suis bien consciente. Et pourtant, j’ai eu l’occasion d’y passer une journée avec le Collectif des Blogueurs Voyage des Hauts de France, et je dois avouer que cette ville peu attrayante au premier abord possède néanmoins quelques pépites, dont la Salle Sthrau qui reste un coup de coeur pour moi.

La Salle Sthrau : un joyau de l’art déco

Cet édifice justifie selon moi à lui-seul la visite de Maubeuge. Le courant artistique de l’Art Déco qui apparait dans les années 1920 est magnifiquement illustré dans cette Salle Sthrau construite entre 1925 et 1927.

Il s’agit en réalité d’une ancienne chapelle du Collège des Jésuites édifiée en 1624 auquel on attribua tout au long du 19e siècle des affectations bien étonnantes : écuries, salle de bal ou de récréation. En 1914, elle est gravement touchée par les bombardements et seuls les murs et le pignon de style baroque subsistent. Les architectes Jean et Henri Lafitte sont sollicités pour sa reconstruction.

Au rez-de-chaussée, le vestibule donne accès à la salle de musique décorée de panneaux peints. On aperçoit, en poursuivant la visite, une magnifique coupole de verre réalisée en vitraux colorés, et de superbes ferronneries.

Mais l’endroit le plus spectaculaire de cet édifice reste la salle de bal, avec son plafond à verrière et ses peintures monumentales. Ces dernières illustrent, comme tous les éléments décoratifs, l’affectation de la salle où elles se trouvent. On retrouve par exemple dans la salle de musique des scènes musicales représentant de nombreux instruments, tandis que la salle de bal est décorée de scènes festives à caractère historique.

>> Si vous avez également la chance de visiter ce lieu, ne manquez pas de chercher dans chaque pièce le petit clin d’oeil des frères Lafitte : un escargot!

Rencontre avec Sofiane Chalal, artiste maubeugeois

Parce qu’une cité, une ville, ce n’est pas que ses monuments, c’est aussi l’âme de ses habitants, fiers de leurs racines, de leur culture et qui font vivre leur région; nous avons eu le plaisir de rencontrer Sofiane Chalal, un danseur et chorégraphe (vice champion du monde de hip-hop en 2008!) originaire de Maubeuge. Il partage sa passion et enseigne la danse au sein de l’association Secteur 7.

Et j’ai même eu mon premier (et dernier!?!) cours de hip-hop avec lui dans cette magnifique salle de bal. Bon, soyons honnête, je suis absolument nulle en hip-hop, mais c’était vraiment super chouette de voir Sofiane danser dans ce lieu magique. Alors merci l’artiste.

Une balade le long des fortifications Vauban

Maubeuge a été entourée par Vauban en 1685 d’une imposante enceinte fortifiée remarquablement bien conservée puisqu’il en subsiste encore les deux tiers. La balade y est très agréable, dommage que la météo n’ait pas été clémente le jour de notre visite, mais vous serez certainement plus chanceux.

>> Et pour ceux que cela intéresserait, sachez que Maubeuge possède un zoo au coeur des remparts de Vauban sur une surface de 7 hectares et regroupant des centaines d’animaux.


Informations pratiques & Bonnes adresses :

Salle Sthrau : Il est possible de visiter la Salle Sthrau sur réservation auprès de l’office du tourisme. Les visites ont lieu les jeudis.
> Pour les amateurs d’art, ne manquez pas le Printemps de l’Art Déco dans les Hauts-de-France, la Salle peut également être visitée durant cet événement.

Où manger : La brasserie La Rotonde propose des menus simples mais réalisés avec de bons produits, beaucoup de locaux viennent y déjeuner. Et c’est également le lieu idéal pour les visiteurs du zoo (qui se situe à proximité) qui souhaitent faire une pause et déjeuner pour un prix correct.

* Cette escapade a été organisée avec nos collègues du Collectif des Blogueurs Voyage des Hauts de France et l’office du Tourisme Sambre Avesnois Maubeuge. Un grand merci à eux pour cette belle journée!

EPINGLEZ SUR PINTEREST!

Vous êtes sur Pinterest ? Conservez cet article en épinglant cette image!

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Reply
    sequeira joey
    20 novembre 2019 at 16:28

    Très beau article , sur ce bijou de l’art déco !!

  • Laisser une réponse