A la découverte de la culture polonaise … à Lens

Lors de ma participation aux festivités de la Sainte Barbe à Lens (l’article arrive bientôt 😉 ), j’ai découvert que la région possédait une importante communauté polonaise. J’ai assisté au Bal Barborka du Louvre-Lens et dansé aux couleurs de la Pologne, un joyeux moment décalé et folklorique !

Les polonais fêtent leur centenaire

C’est le 3 septembre 1919 qu’a été signée une convention d’immigration entre la Pologne et la France, qui prévoyait le recrutement collectif de travailleurs polonais. En effet, la France est dévastée après la Première Guerre Mondiale et il leur est assigné la tâche de relever le pays. Ce sont principalement dans les mines de charbon ou de fer que ces travailleurs polonais seront employés. Entre 1919 et 1928, 280 000 contrats de travail sont ainsi signés suite à cet accord international. Cent ans plus tard, la Ville de Lens a souhaité rendre hommage à ces femmes et ces hommes.

Exposition Pologne Louvre-Lens

Pour commémorer cet événement marquant pour l’identité du territoire, le Musée du Louvre-Lens propose une grande rétrospective sur la peinture polonaise du 19e siècle, avec la collaboration étroite du musée national de Varsovie. 

L’exposition retrace ce moment si particulier de l’histoire polonaise, où malgré la division du pays entre l’Empire russe, l’Empire autrichien et le Royaume de Prusse, les artistes créent une véritable identité polonaise. Je vous recommande de découvrir cette exposition lors d’une visite guidée. Cela permet vraiment de comprendre tous les aspects de la culture polonaise abordés dans cette exposition qui réunit 120 tableaux des plus grands noms de la peinture polonaise tels que Matejko, Malczewski ou encore Kossak. On apprend que la création du Duché de Varsovie fait de Napoléon 1er un véritable héros national et suscite beaucoup d’espoir parmi les Polonais, une fascination telle que près de 100 000 soldats polonais rejoindront l’armée française. Et dans les années 1830, l’échec de l’insurrection entraîne l’arrivée massive d’une partie de l’élite polonaise en France où se réfugient artistes et aristocrates, et où se forme une « petite Pologne ». 

Photographier la « Petite Pologne »

Nous avons également pu découvrir le travail du photographe polonais Kasimir Zgorecki. Au lendemain de la signature de la convention entre la France et la Pologne en 1919, de nombreux travailleurs polonais arrivent dans le Bassin minier du Nord de la France. Kasimir Zgorecki fait partie de cette diaspora polonaise. Il quitte la Ruhr en 1922 où son père travaille comme mineur de fond, et s’installe à Rouvroy dans le Pas-de-Calais. Chaudronnier de formation, il ne travaille que six mois dans les mines, avant de se tourner vers la photographie professionnelle. La centaine de photographies en noir et blanc exposées met en avant la vie des travailleurs émigrés polonais sur le territoire, de manière à la fois sobre et émouvante.


Informations pratiques & Bonnes adresses :

Exposition « Pologne (1840-1918) : Peindre l’âme d’une nation » : cette exposition est visible au musée du Louvre-Lens jusqu’au 20 janvier 2020. Comme un clin d’œil à la façade du musée de Varsovie, l’exposition s’ouvre par un mur stylisé de fleurs et un immense tableau de 1866 par Matejko montrant la division du pays en 1773 au château royal de Varsovie : « Reytan (La chute de la Pologne) ». 

Exposition « Photographier la petite Pologne 1924-1939 » : visible au musée du Louvre-Lens jusqu’au 30 mars 2020.

Où manger ? : Je vous recommande vivement le restaurant polonais «Comme chez Babcia» à Lens. Un pur bonheur. On y mange très bien (attention, les quantités sont impressionnantes !), j’ai beaucoup aimé les ravioles maison fourrées. L’ambiance est formidable avec des musiciens polonais qui nous entraînent dans la danse. Les habitués chantent en chœur des chants traditionnels polonais, on se sent vraiment comme chez Babcia (mémé), et je sais de quoi je parle, ma grand-mère est polonaise 😉

> Une épicerie 100 % polonaise « La Ch’tite Pologne » s’est installée au 28, rue Victor-Hugo. Cette épicerie propose des produits importés et de l’artisanat local, et vient se greffer au restaurant polonais « Comme chez Babcia » situé à deux pas.

Où dormir ? : Quoi de mieux que l’Hôtel Louvre-Lens pour dormir à Lens? Il s’agit d’un magnifique bâtiment chargé d’histoire car c’est un ancien coron (Cité 9), aujourd’hui métamorphosé en un superbe hôtel. J’ai beaucoup aimé y dormir et le petit déjeuner est succulent. N’hésitez pas à y réserver une chambre >> Hôtel Louvre-Lens

*Un grand merci à l’office du tourisme de Lens Liévin pour l’organisation de cette escapade, et en particulier à Florence pour son sourire communicatif, et à mes collègues de la chouette équipe du collectif des Blogueurs des Hauts-de-France!

EPINGLEZ SUR PINTEREST!

Vous avez un compte sur Pinterest ? Pensez à conserver cet article en épinglant cette image!

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Reply
    Les #BlogueursHdF participent aux Fêtes de la Sainte-Barbe – #BlogueursHdF
    26 janvier 2020 at 10:50

    […] A la découverte de la culture polonaise … à Lens […]

  • Laisser une réponse