Edward Hopper : l’exposition au Grand Palais

Tableau Edward Hopper Nighthawks

Nighthawks by Edward Hopper, 1942 (©grandpalais.fr)

Découverte d’un peintre cinématographique

Nous avions réserver nos billets depuis longtemps…le jour est arrivé…et nous avons adoré.

L’exposition actuellement consacrée à Edward Hopper au Grand Palais et conçue chronologiquement et se découpe en deux parties. La première, consacrée aux années de formation et d’apprentissage, rapproche les œuvres de Hopper à celles de ses contemporains et de celles qui ont pu l’inspirer. La seconde partie met en lumière la maturité de son art, des premières peintures emblématiques de son style personnel à ses œuvres ultimes.

C’est l’exposition Hopper la plus importante jamais organisée au monde sur la période 1924-1966 de l’artiste, ce qui explique l’engouement médiatique autour ce cet événement.

Le choix de Paris pour cette exposition n’est pas totalement innocent puisque l’américain est venu plusieurs fois dans la capitale, l’a même dessinée dans une trentaine d’œuvres et a étudié de près les tableaux du Musée du Louvre.

Vous retrouverez dans cette exposition les tableaux mythiques d’Edward Hopper présentant des scènes de la vie quotidienne américaine comme Nighthawks, Gas, Office at night… Ils sont magnifiques.

Edward Hopper - GasGas by Edward Hopper, 1940 (©edwardhopper.net)

Mélancolie, mystère, tension, silence, sont des mots qui viennent à l’esprit lorsque l’on regarde ces grands classiques présentés dans cette exposition. Les personnages des tableaux sont perdus au milieu d’un espace urbain qui semble démesuré mais captivant, grâce à de belles couleurs franches.

Edward Hopper - Office at night

Avec mon regard de photographe, j’ai beaucoup aimé les cadrages si particuliers de l’artiste et l’atmosphère mystérieuse qui découle de ses peintures. Hopper est un peintre cinématographique, qui joue avec la lumière qui semble être issue de projecteurs, et qui montre de manière crue la solitude et la mélancolie.

Contraste saisissant entre la solitude des personnages des tableaux et la foule présente dans le musée!


Infos pratiques

Jusqu’au 28 janvier 2013 au Grand Palais, Paris.

Tarif : 13 euros tarif plein / 9 euros tarif réduit.

Audioguide : 5 euros sur place / 3 euros en téléchargement

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Reply
    Isa tout simplement ...
    4 janvier 2013 at 08:00

    je serais , à mon grand regret , passé à côté de cette expo …

    • Reply
      Happy Us
      4 janvier 2013 at 08:52

      Dommage…mais il y a toujours le livre de l'expo pour se consoler.. A bientôt!

  • Reply
    Elsa
    5 janvier 2013 at 22:45

    J'aime beaucoup l'atmosphère qui se dégage de ces peintures… Habitant Montréal j'aurai de toutes façons manqué cette expo, mais merci pour la petite rétrospective 🙂

    • Reply
      Happy Us
      6 janvier 2013 at 08:19

      Merci Elsa! Je suis contente de t'avoir permis d'y jeter un coup d'oeil! 😉

  • Reply
    SKTV
    24 janvier 2013 at 12:55

    C'est vrai qu'il y a un mystère autour de ces oeuvres. Beaucoup de scènes de rue… où il n'y a personne, des personnages comme suspendus dans l'attente d'on ne sait quoi, et comme toi, j'avais remarqué ces cadrages très surprenants : embrasures de fenêtres, personnages dans des vitrines, scène aperçue par une fenêtre depuis la fenêtre d'un étage supérieur…
    Et cette lumière aveuglante…
    Une de celles que j'adore, c'est "People in the Sun" : on ne sait pas ce qu'ils attendent (pour moi, ça pourrait être aussi bien l'atterrissage d'une soucoupe volante !!!)

    • Reply
      Happy Us
      24 janvier 2013 at 14:43

      Exactement, ces tableaux sont vraiment originaux, j'adore.

    Laisser une réponse